La Renaissance

En 1939, Marie-Louise de Nonancourt veuve et mère de quatre enfants, soucieuse d’assurer leur avenir, acquiert le Domaine Laurent-Perrier.

Pendant la deuxième guerre mondiale ses deux fils aînés entrent dans la résistance, Bernard est au côté de l’abbé Pierre.

En 1945, Bernard de Nonancourt débute un exigeant apprentissage de toutes les étapes du métier de la vigne à la cave avant d’être nommé en octobre 1948 Président Directeur Général. La Maison emploie alors une vingtaine de personnes et commercialise 80 000 bouteilles.